ISSN 2816-6531

Première mention pour Aphis newtoni Theobald, 1927 (Hemiptera : Aphididae) en Amérique du Nord — First record of Aphis newtoni Theobald, 1927 (Hemiptera: Aphididae) in North America

Catherine  
Hébert  
authors orcid
Gilles  
Arbour  
André  
Francoeur  
Colin  
Favret  
authors orcid
Tags: Aphididae, Aphidinae, Aphidini, Aphis newtoni, Arthropoda, Hemiptera, Insecta, Iris, North America, Sternorrhyncha
Number 3, 
11 August 2022

Introduction

Aphis newtoni Theobald, 1927:31 est une espèce connue comme étant membre du complexe d’espèces d’Aphis fabae Scopoli (Jörg et Lampel 1995). Tandis que ce deuxième est hétéroécique polyphage, A. newtoni est monoécique spécialiste de l’Iris (Gottschalk 1990). Cette espèce semble avoir une distribution plutôt paléarctique (Blackman et Eastop 2022).
Premièrement aperçue en 2020, une population s’est établie sur Iris sibirica L. d’un jardin en banlieue de Montréal, Québec, Canada. D’autres populations ont ensuite été trouvées sur différentes espèces d’Iris au Jardin botanique de Montréal en 2022, notamment sur I. pseudacorus L. Des fourmis de l’espèce Lasius sp. (réf. niger (L.)) étaient présentes auprès des populations récoltées. Ceci représente la première mention d’Aphis newtoni en Amérique du Nord.

Résultats et Discussion

Deux spécimens ont été préparés pour une extraction et un séquençage d’ADN en utilisant des méthodes standards (Ortego et al. 2019). La séquence de la partie 5’ du gène mitochondrial COI (numéro d’accès de GenBank : ON987981) a été sujette à une recherche BLAST sur GenBank. Plusieurs séquences provenant de spécimens identifiés par des experts correspondaient à la nôtre à plus de 99,5% : Aphis fabae (numéros d’accès : KF638900), A. newtoni (KF638975), A. hederae Kaltenbach (KF638940) et A. lambersi (Börner) (KF638958) (Coeur d’acier et al. 2014). Les membres du complexe d’espèces d’Aphis fabae sont connus pour être difficilement distinguables génétiquement (Jörg et Lampel 1996, Lee et al. 2011).
Les critères suivants ont permis de distinguer A. newtoni de A. fabae : 1) les spécimens adultes vivants sont brun rougeâtre et les immatures brun clair, 2) les tubercules marginaux sur les segments I à IV et VII de l’abdomen sont gros et protubérants, 3) les soies des antennes sont plus courtes (moyenne de 19 µm contre 25 à 58 µm pour A. fabae) et 4) le ratio des longueurs du processus terminalis et de la base du segment VI de l’antenne est plus grand (moyenne de 3,36 contre 1,93 à 3,12 pour A. fabae) (Theobald 1927, Jörg et Lampel 1995, Blackman et Eastop 2022).
Les fourmis récoltées ont été identifiées comme Lasius sp. (réf. niger (L.)) (Ellison et al. 2012, Francoeur 2022). Lasius niger n’est pas présente à l’Est de l’Amérique du Nord et il s’agirait d’une espèce proche, mais non décrite (Schär et al. 2018). Toutefois, A. newtoni est connue pour être gardée par L. niger en Europe (Gottschalk 1990).
Iris pseudacorus est le premier hôte à avoir été décrit pour Aphis newtoni (Theobald 1927). Il s’agit d’une espèce exotique envahissante selon le gouvernement du Québec (MELCC 2022). Il est donc probable que ce puceron soit arrivé avec l’introduction de cet hôte. Comme plusieurs espèces d’Iris se retrouvent en Amérique du Nord (Brouillet et al. 2022), il est attendu qu’A. newtoni élargisse son aire de répartition.

Remerciements

Nous remercions Malek Kalboussi et Martin Lefrançois pour leur aide dans le laboratoire moléculaire et Étienne Normandin pour son aide sur le terrain (tous de l’Université de Montréal). Nous remercions aussi Juan Manuel Nieto Nafría (Universidad de Léon, Espagne) et Giuseppe Massimino Cocuzza (Università di Catania, Italie) pour leurs commentaires en tant qu’éditeur invité et réviseur externe, respectivement.

Matériel

Bibliographie

1.

Blackman RL, Eastop VF (2022) Aphids on the World’s Plants. Disponible au : http://www.aphidsonworldsplants.info/.

2.

Brouillet L, Coursol F, Meades SJ, Favreau M, Anions M, Bélisle P, Desmet P (2022) VASCAN, the Database of Vascular Plants of Canada. Disponible au : http://data.canadensys.net/vascan/.

5.

Francoeur A (2022) Genre Lasius Fabricius. Entomofaune du Québec. Disponible au : http://entomofaune.qc.ca/entomofaune/fourmis/GE_Lasius.html.

6.

Gottschalk H-J (1990) Zur Biologie und Morphologie von Aphis newtoni Theobald, 1927 mit Beschreibung der Fundatrix und der Männchen. Entomologische Nachrichten und Berichte 34: 273–277.

7.

Jörg E, Lampel G (1995) Morphological studies on the Aphis fabae group (Homoptera, Aphididae). Mitteilungen der Schweizerischen Entomologischen Gesellschaft 68: 387–412.

8.

Jörg E, Lampel G (1996) Enzyme electrophoretic studies on the Aphis fabae group (Hom., Aphididae). Journal of Applied Entomology 120: 7–18.

10.

MELCC, Ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (2022) Sentinelle - Outil de détection des espèces exotiques envahissantes. Disponible au : https://www.pub.enviroweb.gouv.qc.ca/scc/.

13.

Theobald FV (1927) Notes on British aphides with descriptions of two new species. Entomologist’s Monthly Magazine 63: 30–34.

Figure

Aphididae-Aphis-newtoni-prob.3-copy-1

Fig. Adulte vivipare d’Aphis newtoni collecté sur Iris sibirica à Otterburn Park, Québec. Photo par Arbour, 2020.